ID DRONE vérifie l'état du GPS

 Avant de faire voler un drone, il est important afin de garantir la réussite de la mission de vérifier un ensemble de paramètres.

Le bon fonctionnement du GPS est un de ces facteurs à contrôler.

Hors il peut arriver que les fonctionnalités liées au GPS d'un drone puissent être perturbées voir devenir inopérantes à l'occasion d'un orage magnétique : appelé aussi tempête magnétique, ce phénomène est une perturbation brusque et parfois intense du magnétisme terrestre liée aux variations de l’activité solaire.

Le surcroît de cette activité au niveau du soleil se manifeste par l’expulsion d’immenses quantités de matière vers l’espace.
Ces éruptions solaires s’accompagnent d’intenses rayonnements X, ultraviolets et ondes radio.
A ces rayonnements viennent également s’ajouter des faisceaux de protons, d'électrons ainsi que d’autres particules considérablement chargées en énergie.

Pour quantifier ces niveaux de perturbations, il est utilisé l'indice-KP (signifiant "Panetarische ennziffer" ou index planétaire) qui varie sur une échelle de zéro à 9 comme le décrit le tableau ci-dessous: 

 Indice Kp   Etat
1  Quiet  Géomagnétique très calme 
2  Quiet  Géomagnétique calme
3  Active  Géomagnétique actif
4  Unsettled  Tempète très faible
5  Minor storm  Tempête faible
6  Moderate storm   Tempète modérée
7  Strong storm  Tempète forte
8  Severe storm  Tempète très forte
9  Extreme storm  Tempète extrême

 

Concrètement, un niveau d’indice-KP inférieur à 4, correspond à un état « stable » (non perturbé), alors que lorsqu’il est égal à 4 on parle d’état perturbé. Une valeur au dessus de 4, caractérise une tempête solaire.

Cet indice est basé sur les maxima des fluctuations magnétiques horizontales observées sur un magnétomètre sur une période de 3 heures.

Malgré la grande distance qui nous sépare du soleil (150 millions de Km),quand ces émissions ont lieu en direction de la Terre, celles-ci viennent perturber l’environnement de notre planète peu de temps après leur naissance, même si le champ magnétique terrestre agit en véritable bouclier.

Ainsiles satellites géostationnaires (tels que ceux utilisés pour le système de positionnement par satellite) placés à très haute altitude (plus de 35.000 km du sol) sont moins protégés par la magnétosphère lorsque celle-ci est déformée par ces "bourrasques" de particules. Exposés au flux de particules, ils deviennent alors vulnérables à un certain nombre de risques.

Il est donc important de vérifier le niveau de ces perturbations avant chaque mission.

Actuellement, l'état du GPS est : kpstatus
 
×